Il est tres facile de se deplacer d'ile en ile en bus, en bateau ou en helicoptere a des prix tres abordables; Les bus et les bateaux partent du terminal qui est a l'entree de la ville.

Nous allons a Klavick en bus. Petite ville coloree regroupee autour d'un port ou il y a une tres belle bibliotheque et des magasins de laine qui offrent des ouvrages locaux. Nous prenons un autre bus qui va nous conduire au bout de nulle part a Vidareidi. Nous aurions pu faire de belles marches dans cet endroit sauvage mais il fait un temps de chien et nous reprenons le meme bus car il n'y a meme pas un cafe pour nous abriter. Sur la route de nombreux tunnels pour relier les iles Esturoy, Bordoy et Vidoy. A Toroyri, nous nous rendons au Tourism information et la dame nous propose la cle de l'eglise que nous allons visiter. Nous y rencontrons le pretre qui nous amene jusqu'au clocher ou de belles cloches dont une venant d'un bateau hollandais egrenent les heures, les fenetres s'ouvrent electroniquement et nous avons une vue du village au bord de la mer. Nous allons aussi au petit musee qu'un monsieur nous fait visiter, passionne par ce qu'il fait. Il nous envoie au pub qui est l'une des premieres maisons de Toroyri. Le parcours aller retour nous est revenu 190 kr.

Le lendemain nous prenons le bateau pour rejoindre l'ile Sudoroy tout au sud. Deux heures de traversee au milieu des iles Nolsoy, Sandoy ....etc et la decouverte d'un petit village niche au bord du port Tvoryri. Nous prenons un bus qui va nous conduire au bout du bout a Akraberg ou les falaises plongent dans une mer turquoise irisee de remous. Sur cette peninsule un phare, 2 ou 3 maisons, des moutons, des multitudes d'oiseaux et une table de pique nique qui nous tend les bras. Bien qu'il ne fasse pas plus de 10° et qu'il y ait un vent a decorner les boeufs, nous mangeons tranquillement nos sandwichs au millieu des moutons placides.

Nous rentrons de ce periple a 21 h remplies de magnifiques paysages. La traversee aller retour nous a coute 90 kr sur un bateau tres confortable.

Le lendemain nous quittons Torhavn pour nous rendre sur l'ile de Vagar ou se trouve l'aeroport que nous rejoindrons pour voler en Islande.. Nous arrivons a Sandavagur dans une auberge de jeunesse ou une chambre avec vue sur la mer nous attend. Toute petite; bien chauffee, tres agreable. Il y a un groupe d'enfants et c'est tres amusant de les voir evoluer avec leurs monitrices qui font la cuisine, l'animation...

Nous avions projete d'aller sur l'ile de Mykines une des plus belles et des plus reputees mais le bateau est annule la mer est trop agitee et l'helicoptere ne vole pas. Nous sommes bien sur tres decues mais nous allons visiter sovagur et Sandavagur qui sont des petits villages colores, proprets mais ou il y a peu de choses a voir. France a quand meme trouve un chale dans un petit magasin tres creatif.